Points-clés de l’article :

  • La Banque nationale suisse (BNS) poursuit sa politique monétaire expansionniste
  • Analyse technique du cours du franc suisse, qui a réengagé sa tendance baissière face à l’euro sur le marché des changes

Indice du Franc Suisse (SXY) : graphique TradingView qui expose les bougies japonaises journalières

 

La BNS fait baisser le taux de change du franc suisse

 

LA BANQUE NATIONALE SUISSE POURSUIT SA POLITIQUE MONÉTAIRE EXPANSIONNISTE

La Banque nationale suisse (BNS) a rendu sa dernière décision de politique monétaire le 20 septembre dernier et elle a proposé un bilan de la situation économique et monétaire de la confédération suisse. Elle maintient tous ses taux directeurs en territoire négatif du fait de sa révision en baisse de ses anticipations d’inflation pour les années 2019 et 2020. Pour l’année 2020, elle a abaissé sa prévision de 1.6% à 1.2% pour le régime annuel des prix.

La BNS considère comme nécessaire d’intervenir régulièrement sur le marché des changes pour maintenir à un niveau bas le cours du franc suisse (CHF) face à l’euro et au dollar US. La compétitivité changes lui semble un facteur majeur pour la croissance des entreprises exportatrices suisses.

Le graphique ci-dessus montre l’impact baissier obtenu depuis le 20 septembre sur le cours du franc, représenté ici par l’indice devise franc suisse, dont le ticker est SXY.

EUR/CHF : graphique TradingView qui expose les bougies japonaises journalières, accompagnées de l’indicateur technique Ichimoku et du RSI

 

Prévision du cours de l'EUR/CHF

 

LE COURS DU FRANC SUISSE A RÉENGAGÉ SA TENDANCE BAISSIÈRE FACE À L’EURO SUR LE MARCHÉ DES CHANGES – ANALYSE TECHNIQUE

Le graphique ci-dessus permet de comprendre que le franc suisse recule face à la monnaie unique européenne depuis la fin du mois de septembre. La nouvelle tendance haussière du cours de l’EUR/CHF a pour le moment une portée de court terme car il faut encore franchir des résistances pour argumenter en faveur de davantage de hausse.

Depuis la divergence haussière prix/RSI en septembre, le taux EUR/CHF a progressé et a rejoint la partie haute du nuage journalier de l’Ichimoku, renforcée par la résistance chartiste à 1.15 CHF.